Accueil du site > Dernières nouvelles > Frais de scolarité > "Dégel des droits de scolarité dès septembre", Presse Canadienne

Dégel des droits de scolarité

"Dégel des droits de scolarité dès septembre", Presse Canadienne

Paru aujourd’hui sur Cyberpresse

[ mardi 24 avril 2007]


Dégel des droits de scolarité dès septembre

Presse Canadienne

Montréal

Le gouvernement du Québec procédera dès septembre au dégel des droits de scolarité : c’est ce qu’a confirmé, ce mardi, le bureau de la ministre de l’Éducation, Michelle Courchesne.

Dès la session d’automne, les universités québécoises hausseront les droits de scolarité de 50 $, selon l’attachée de presse de la ministre, Valérie Grenier. Cette première hausse sera suivie par des augmentations de 50 $ àchacun des semestres pour les cinq prochaines années.

Le gouvernement a toute la latitude pour fixer les droits de scolarité, qui font l’objet d’un gel depuis 1994. Mme Grenier précise qu’une telle décision doit simplement être autorisée par le Conseil des ministres et le Conseil du Trésor.

Le président de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), Jean-Patrick Brady, dit être surpris par cette nouvelle. Selon lui, le gouvernement minoritaire de Jean Charest est loin d’avoir obtenu chèque en blanc de la population. Le nouveau président de la FEUQ s’explique mal pourquoi le gouvernement continue de faire preuve d’arrogance et fait payer les étudiants des erreurs au niveau des transferts fédéraux.

M. Brady affirme que la mobilisation étudiante se poursuivra jusqu’en septembre. Pour le moment, il espère ne pas avoir recours à une grève générale illimitée.

Fixés cette année à 1668 $ pour une session de 15 crédits, les droits de scolarité atteindront 2168 $ en 2011-2012, soit une augmentation de 30 pour cent en cinq ans.

***

Lien :

http://www.cyberpresse.ca/article/2...