Démission de Roch Denis

[ jeudi 30 novembre 2006]


La suite de cet article Un trou de 40 millions caché au conseil d’administration.

Vous trouverez ci-joint des articles de journaux relatant les derniers événements :

Université du Québec à Montréal - Roch Denis démissionne
Le recteur intérimaire sera nommé dans 15 jours

De plus, voici le contenu d’un communiqué envoyé à la communauté universitaire :

Lundi 27 novembre 2006

TRANSITION À LA DIRECTION DE L’UQAM ET POURSUITE DES TRAVAUX DES COMITÉS

Madame, Monsieur,

La démission de M. Roch Denis comme recteur de l’UQAM entrera en vigueur le 8 décembre 2006. À sa réunion extraordinaire tenue aujourd’hui, le Conseil d’administration a autorisé le vice-recteur aux Affaires publiques et au développement et secrétaire général, M. Pierre Parent, à signer les contrats et autres documents devant comporter la signature du recteur et à poser en son nom les gestes d’administration courante jusqu’au 12 décembre, date de sa prochaine assemblée régulière. C’est à ce moment que sera choisi un recteur ou une rectrice intérimaire et que sera rendu public le calendrier pour la désignation du prochain chef de l’établissement.

Contribution de Roch Denis

Le Conseil d’administration a souligné l’importante contribution de M. Denis au développement de l’UQAM. Recteur depuis 2001, auparavant professeur au Département de science politique depuis 1971, M. Denis a toujours démontré un engagement indéfectible envers l’Université. « Son mandat comme chef d’établissement aura été marqué par un repositionnement de l’UQAM comme grande université engagée à participer au progrès social », a déclaré M. Alain Lallier, président du C.A. de l’UQAM. Le déploiement des activités de recherche, de formation et de diffusion, de même que le rattachement de la TÉLUQ à l’UQAM, en témoignent.

Poursuite des travaux du Comité de vérification : engagement de transparence

Les membres du Comité de vérification, dont font partie le président et le vice-président du Conseil, ont été très mobilisés par la crise qui a secoué l’UQAM au cours des dernières semaines. Ils sont maintenant en mesure de reprendre rapidement leurs travaux afin de poursuivre l’étude du dossier financier du Complexe des sciences Pierre-Dansereau. Le Comité de vérification se penche actuellement sur l’analyse plus fine des coûts additionnels de 40 M $ associés au parachèvement de ce Complexe, avec la collaboration des vérificateurs externes de la firme Raymond, Chabot, Grant, Thornton.

Quant à l’Îlot Voyageur, le Comité de vérification a amorcé la semaine dernière son analyse de la situation. Rappelons que le Conseil d’administration a désigné la vice-rectrice aux Affaires administratives et financières, Mme Monique Goyette, pour exercer les pouvoirs d’autorisation ou d’approbation des dépenses de l’UQAM dans ce dossier, conjointement avec le directeur des investissements. Il a également autorisé la vice-rectrice aux Affaires administratives et financières à créer la fonction de contrôleur financier pour les immobilisations, plus particulièrement l’Îlot Voyageur.

Dans un souci de transparence, l’UQAM s’engage à rendre publics les rapports qui émaneront du Comité de vérification à la suite de l’étude de ces deux projets immobiliers. Dans le même esprit, l’Université met en ligne un site Intranet à l’intention de son personnel pour donner des détails sur la situation financière de l’UQAM et recueillir les questions et commentaires de la communauté. Vous pourrez consulter ce site à l’adresse : http://www.uqam.ca/situationfinanciere Vous pourrez également poser des questions par courriel à l’adresse suivante : service.communications@uqam.ca

Composition des deux comités d’étude

Rappelons que le Conseil d’administration de l’UQAM a créé, le 14 novembre dernier, deux comités, dont la composition a été confirmée aujourd’hui :

1) Un comité d’étude pour examiner les règles de gouvernance de l’UQAM, présidé par M. Alain Lallier. Le mandat de ce comité est le suivant :

- Analyser et faire rapport sur l’ensemble des processus administratifs reliés aux activités de développement immobilier et aux acquisitions immobilières récentes ;

- Recommander un nouveau cadre de gouvernance touchant les mécanismes de suivis budgétaires, de vérification interne et de reddition de comptes.

Sa composition est la suivante :

Mme Marie-Claude Lalande, représentante socio-économique du C.A. de l’UQAM ;

M. Martin Cauchon, représentant socio-économique du C.A. de l’UQAM ;

M. Patrick Véronneau, représentant étudiant au C.A. de l’UQAM ;

Mme Lucie Robert, professeure, Département d’études littéraires et représentante au C.A. de l’UQAM ;

M. Denis Cormier, professeur, Département des sciences comptables et titulaire de la Chaire d’information financière et organisationnelle ;

M. Jean-Guy Prévost, professeur, Département de science politique et membre du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST) ;

M. Normand Petitclerc, directeur, Service des affaires juridiques ;

Mme Monique Goyette, vice-rectrice aux Affaires administratives et financières ;

M. Pierre Parent, vice-recteur aux Affaires publiques et au développement et secrétaire général ;

Mme Josette Guimont, directrice du développement de projets académiques (secrétaire du Comité).

2) Un comité d’étude sur le financement de l’UQAM, présidé par M. Jacques Girard, vice-président du C.A. Voici sont mandat :

- Analyser l’ensemble des facteurs spécifiques à la situation particulière de l’UQAM et démontrer l’impact de ces spécificités sur son financement.

- Faire des recommandations visant à corriger cette situation et proposer des scénarios concrets appuyant une stratégie de redressement financier à court et moyen termes, ainsi qu’un plan d’action menant à sa réalisation.

Ce comité est composé de :

M. Pierre Lampron, membre socio-économique du C.A. de l’UQAM ;

M. René Roy, membre socio-économique du C.A. de l’UQAM ;

M. Simon Tremblay-Pepin, représentant étudiant au C.A. de l’UQAM ;

M. Marc Turgeon, doyen, Faculté des sciences de l’éducation ;

M. Nicolas Marceau, professeur, Département des sciences économiques et membre du Centre interuniversitaire de recherche sur les politiques économiques et l’emploi (CIRPÉE) ;

Mme Danielle Laberge, vice-rectrice à la Vie académique et vice-rectrice exécutive ;

Mme Monique Goyette, vice-rectrice aux Affaires administratives et financières ;

M. Pierre Parent, vice-recteur aux Affaires publiques et au développement et secrétaire général ;

Mme Francine Boudreault, adjointe intérimaire à la vice-rectrice à la Vie académique et vice-rectrice exécutive (secrétaire du Comité).

Tel que convenu lors de la séance du Conseil d’aujourd’hui, d’autres personnes sont susceptibles de se joindre à ces deux comités. Les comités d’étude sur la gouvernance et sur le financement de l’UQAM doivent présenter un premier rapport à la réunion du C.A. du mois de février 2007 et leurs recommandations à une réunion du C.A. au printemps 2007.