Accueil du site > Dernières nouvelles > "Encore des coupes à l’UQAM"

Dépôt du plan de redressement de l’UQÀM

"Encore des coupes à l’UQAM"

Paru aujourd’hui dans La Presse

[ mercredi 5 mars 2008]


Encore des coupes à l’UQAM

Le mercredi 05 mars 2008
Violaine Ballivy
La Presse

"La communauté uquamienne le craignait : le nouveau plan de redressement de l’UQAM déposé hier annonce des mesures encore plus strictes que le précédent pour permettre à l’établissement de se refaire une santé financière. Réduction du nombre de professeurs, gel des salaires et nouvelle hausse des frais afférents sont à prévoir au cours des prochains mois, révèle le document obtenu par La Presse.

La direction de l’UQAM suggère donc d’éliminer d’ici cinq ans 77 postes de cadres et d’employés, sur un total de 1447, ce qui représente 5,3% des effectifs employés de l’établissement. Cette réduction par attrition du nombre d’employés ramènerait le niveau des ressources à celui de 2003-2004. Économies prévues : 4 millions de dollars par année en 2011-2012.

Environ 3 millions seraient aussi récoltés en haussant les frais afférents facturés aux étudiants, jusqu’à concurrence du maximum annuel permis par Québec. Cette majoration pourrait atteindre 80$ par étudiant. Enfin, 4 millions de dollars seraient récupérés en réduisant les budgets des départements académiques.

Ces trois « objectifs additionnels de redressement » sont proposés par la direction de l’UQAM. Elles s’ajoutent à celles contenues dans le plan de la firme PriceWaterHouseCooper.

La firme d’experts suggère à son tour six pistes pour augmenter les revenus et générer des économies plus substantielles. La première est susceptible de causer beaucoup de remous sur le campus. Elle propose de réduire de 1% les hausses de salaires des employés, puisque la croissance annuelle de 3% prévue annuellement sera supérieure à celle des subventions accordées par Québec.

La firme mise aussi sur une hausse des subventions de ministère de l’Éducation, l’octroi d’une aide financière spéciale de Québec ou la hausse des effectifs étudiants pour regarnir les coffres de l’établissement.

Le document, de plus de 140 pages, a été déposé hier au conseil d’administration, qui ne l’a pas encore adopté, mais en a plutôt « pris acte ». La séance a été ajournée et se poursuivra demain.

Accusée d’avoir manqué de transparence dans le passé, la direction de l’UQAM rendra accessible ce matin les documents sur le site www.uqam.ca/situationfinanciere.

Claude Corbo a annoncé plus tôt que les mesures feront l’objet de pourparlers avec les syndicats et les étudiants. Mais déjà, ces derniers ont manifesté leur mécontentement. « Il est inacceptable que l’on envisage encore de piger dans la poche des étudiants pour combler le sous-financement de l’UQAM », a commenté hier soir Eve-lyne Couturier, représentante des associations facultaires de l’UQAM. Mme  Couturier a relevé que la hausse prévue des frais afférents sera la troisième pour les étudiants en peu de temps : elle s’ajoutera à celle de 80$ déjà décidée par l’UQAM, et à la majoration de 500$ des droits de scolarité, d’ici 2012.

Les documents seront transmis aujourd’hui au réseau de l’Université du Québec, qui demandera à une autre firme comptable de les analyser. Le tout sera ensuite confié à un comité de sages nommé par Québec. Le plan retenu devra faire l’objet d’un consensus entre l’UQAM, Québec et l’UQ."