Accueil du site > Dernières nouvelles > GGI 2012 > Grève d’une journée de l’AESSUQAM

Manifestation nationale de la CLASSE

Grève d’une journée de l’AESSUQAM

samedi 22 septembre

[ jeudi 13 septembre 2012]


L’AESSUQAM a voté pour une grève d’une journée à son assemblée générale du 21 août pour la manifestation nationale de la CLASSE du 22 septembre 2012.

Ensemble, nous avons bloqué la hausse.

Après la grève étudiante la plus importante de l’histoire du Québec, la hausse des frais de scolarité libérale sera bientôt derrière nous. Cette victoire est la nôtre, et nous l’avons gagnée dans la rue. La loi et l’ordre et les élections n’ont fait que raviver la colère populaire. Si le gouvernement cède, c’est que notre poids politique n’a jamais été aussi important.

Ce poids, nous devons l’utiliser. La lutte contre la hausse des frais n’est qu’un premier pas vers un véritable projet politique : la gratuité scolaire, qui n’est elle-même qu’un pas vers une société plus égalitaire, solidaire et juste.

Ce projet souvent attaqué et qualifié d’utopiste est en vérité tout à fait réaliste et même relativement facile à appliquer. Présentement, la gratuité scolaire à tous les niveaux au Québec coûterait environ 700 millions de dollars, somme qu’il est possible d’aller chercher en effectuant certains choix somme toute assez simples : en cessant d’accorder des baisses d’impôt aux riches de 950 millions comme c’est arrivé en 2007 ou encore en utilisant le budget alloué aux universités pour assurer la qualité de l’enseignement au lieu de le faire disparaître dans des fonds de recherche profitant souvent à des firmes privées, pour ensuite crier au sous-financement.

Non seulement ce projet de gratuité est économiquement possible, mais il est aussi socialement équitable, permettant un accès à une éducation de qualité à tous et toutes, indépendamment du milieu de vie et du revenu.

Le gouvernement élu tiendra bientôt un sommet pour décider de l’avenir de l’éducation post-secondaire. Ne nous leurrons pas : sans rapport de force, notre victoire aura été de courte durée. Montrons-leur que la couleur du gouvernement importe peu : le gel des frais de scolarité n’est pas négociable. Par dessus-tout, montrons-leur que nous portons un projet de société plus large que la simple question de la hausse des frais de scolarité, un projet qui garantit durablement l’accessibilité aux études post-secondaires et pave la voie vers un système d’éducation dont les orientations servent véritablement la population québécoise.

Nous appelons l’ensemble de la population à converger vers le Parc Lafontaine (Cherrier/Lafontaine) à 14h. L’éducation est un droit : ensemble, marchons vers la gratuité scolaire !

Bannière Facebook : https://www.facebook.com/events/458...

Plus d’informations sur la gratuité :

http://www.bloquonslahausse.com/tou...

http://www.irec.net/index.jsp?p=35&...

http://www.youtube.com/watch?featur...