Accueil du site > Dernières nouvelles > Intervention policière au Vieux-Montréal : Plus de cinquante étudiant-es (...)

Intervention policière au Vieux-Montréal : Plus de cinquante étudiant-es blessés

Dans la nuit du 13 au 14 novembre 2007

[ jeudi 15 novembre 2007]


Intervention policière au Vieux-Montréal : Plus de cinquante étudiant-es blessés

Les forces policières de la ville de Montréal ont blessé plus de cinquante étudiant-es en grève qui tentaient d’organiser un bed-in au cégep du Vieux-Montréal. Pourtant, l’association générale des étudiants du cégep du Vieux-Montréal (AGECVM) tentait de négocier depuis un mois, avec l’appui des syndicats de l’établissement, la tenue de cet événement qui se voulait d’abord calme et festif.

Vers 21h hier soir, alors que les étudiants commençaient à peine à s’installer, l’administration a signé une entente d’éviction avec le Service de Protection de la Ville de Montréal (SPVM). Apprenant qu’ils allaient être évacués de forces, les étudiant-es se sont barricadés à l’intérieur du cégep. Vers 1h du matin, les policiers sont intervenus violemment, distribuant les coups de matraque et le poivre de Cayenne et arrêtant une bonne centaine d’étudiant-es.

L’administration du cégep, suivant en cela celle de l’UQAM, a visiblement sombré dans une dérive sécuritaire et est entièrement responsable des événements malheureux de la nuit dernière. En jouant tout de suite leur va-tout répressif au lieu de négocier sérieusement avec leurs étudiants, ces administrations font monter inutilement la tension et démontrent tout le mépris qu’elle affichent face aux revendications étudiantes.

- 30-

Renseignements : Valérie Reine Marcil, attachée de presse étudiant-es en grève de l’UQAM (514)265-8403