Accueil du site > Dernières nouvelles > L’AFESH-UQAM déclenche la grève pour une durée illimitée

Communiqué de presse

L’AFESH-UQAM déclenche la grève pour une durée illimitée

[ mercredi 6 février 2008]


Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

L’AFESH-UQAM déclenche la grève pour une durée illimitée

Montréal, le 6 février 2008 - Réuni-e-s en assemblée générale le 6 février, les membres de l’Association Facultaire des Sciences Humaines de l’UQAM (AFESH-UQAM) se sont positionné-e-s en faveur du déclenchement d’une grève générale illimitée dès le 11 février. Cette grève vise à s’opposer aux politiques gouvernementales de désengagement face à l’éducation. Dans sa lutte, l’AFESH défend trois revendications : l’abolition du plan de redressement de l’UQAM par un réinvestissement massif de l’État, s’opposer à la hausse des frais de scolarité et en faveur de l’instauration d’un réseau de garde public, accessible et adapté aux besoins des parents-étudiants et étudiantes.

C’est dans une atmosphère survoltée que les étudiants et étudiantes de la faculté des sciences humaines ont voté dans une proportion de 62 % en faveur, 34 % en défaveur et 4 % en abstention de s’engager donc dans une lutte pour le droit à l’éducation et l’amélioration de la condition étudiante. « Au Québec, le droit à l’éducation s’est construit par la rue, et il sera défendu par la rue ! », déclare Alex Bourdon-Charest, secrétaire à la coordination de l’AFESH-UQAM.

Le plan de redressement auquel l’AFESH s’oppose, compte notamment diverses mesures qui réduiront les services à la population étudiante, des hausses de frais de scolarité, des réductions dans les salaires et conditions générales des employé-e-s de l’UQAM. « Les menaces du plan de redressement menacent carrément la capacité de l’UQAM à poursuivre sa mission éducative ; il est de notre devoir de la défendre », affirme Étienne Guérette, secrétaire aux affaires uqamiennes de l’AFESH-UQAM.

Dans son plan d’action, l’AFESH prévoit une série d’actions qui vise à favoriser l’élargissement de la grève et la mise en place d’un réel rapport de force face au gouvernement libéral et à l’administration de l’UQAM. D’ailleurs, l’AFESH est membre de l’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante qui organise une manifestation nationale à Québec le 21 février 2008. L’AFESH-UQAM regroupe près 5 000 membres de tous les cycles universitaires

- 30 -

Contacts :

Alex Bourdon-Charest, Secrétaire à la coordination
Étienne Guérette, Secrétaire aux affaires uqamiennes, 514-757-0524
Bureau de l’AFESH : 514-987-3000 poste 2633
Courriel de l’AFESH : afesh@uqam.ca
Site Internet : http://www.uqam.ca/afesh/