Accueil du site > Dernières nouvelles > Crise financière UQAM > Mise au point de la direction

Frais afférents

Mise au point de la direction

[ vendredi 2 mars 2007]


Mercredi 28 février 2007

MISE AU POINT DE LA DIRECTION

Une manifestation d’une quarantaine d’étudiants a bloqué hier matin l’accès aux pavillons Athanase-David et de Musique, en plus d’empêcher la tenue d’une réunion spéciale du Conseil d’administration de la plus haute importance. La direction de l’UQAM déplore les perturbations survenues hier matin et offre ses excuses aux membres du Conseil d’administration qui n’ont pu tenir leurs délibérations, certains ayant même été bousculés et insultés. La direction remercie également les employés qui, bien que n’ayant pu avoir accès à leur lieu de travail en raison de ces perturbations, ont fait montre de beaucoup de patience et de compréhension.

À la demande des étudiants présents lors de la manifestation, nous avons accepté, ma collègue Carole Lamoureux et moi-même, de rencontrer hier après-midi des représentants de quelques associations étudiantes. Des représentants de trois associations se sont présentés. Nous leur avons rappelé quelques éléments du contexte financier actuel de l’UQAM et les hypothèses de redressement soumises au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) pour retrouver l’équilibre budgétaire. La hausse des frais afférents demandés aux étudiants à ce chapitre constituait l’objet de la contestation des étudiants présents.

Rappelons à titre comparatif que l’UQAM exige annuellement d’un étudiant de 1er cycle inscrit à temps complet la somme de 224,44 $ en frais afférents, alors que l’UdeM exige 502,80 $, Concordia, 696,50 $ et McGill, 871,80 $. En 2006-2007, pour l’ensemble des universités québécoises, la moyenne des frais exigés est de 562,94 $.

La hausse proposée aux étudiants de l’UQAM se fonde sur une recommandation de l’Assemblée des gouverneurs de l’UQ qui invite toutes les constituantes du réseau à hausser les frais d’inscription de 20 $ à 40 $ et à facturer 4 $ par crédit pour les frais technologiques, à compter de l’année 2007-2008. Si cette proposition était acceptée, les frais généraux demandés par l’UQAM seraient toujours inférieurs à la moyenne des frais exigés par l’ensemble des universités québécoises.

Lors de cette même rencontre, nous avons réitéré aux représentants étudiants l’invitation adressée à la communauté universitaire à faire preuve de solidarité et de civisme pour aider la direction de l’Université à faire progresser les dossiers extrêmement complexes avec lesquels elle doit composer à l’heure actuelle.

Enfin, nous avons rappelé aux représentants étudiants que toute manifestation doit se dérouler dans le respect des Politiques et Règlements de l’UQAM

Danielle Laberge

Rectrice par intérim

Vice-rectrice à la vie académique et vice-rectrice exécutive

Carole Lamoureux

Vice-rectrice aux études et à la vie étudiante